Ces détails qui font baisser le prix d’un bien immobilier

Prix immobilier

Les acheteurs peuvent négocier le prix d’un bien immobilier quand ce dernier est trop surcoté ou quand il est en vente depuis plusieurs mois. D’autres détails leur permettent aussi de faire baisser les prix.

Avez-vous vu cela : Comment trouver le meilleur compromis entre le prix, la surface, le confort et l’emplacement d’un bien immobilier à louer ou à acheter ?

Le type de quartier où le logement est situé

Un quartierLes acheteurs potentiels étudient plusieurs points avant de se décider. La zone géographique fait partie de ces points, mais aussi le quartier où se trouve le bien. Si ce dernier est dangereux, si la délinquance y est trop importante, même si le bien immobilier est exceptionnel, le prix ne sera pas celui que vous avez prévu. Vous risquez d’avoir du mal à trouver des acheteurs et si vous en trouvez, ils vont négocier jusqu’à faire perdre 20 % de la valeur de votre bien.

Si votre bien se trouve dans un quartier peu recommandé, créer par exemple une communauté de voisins vigilants. Un programme de l’État permet de bénéficier de formations sur la surveillance. En plus, la communauté de voisins vigilants bénéficie de l’intervention rapide des forces de police en cas de problème. Cette communauté rassurera les acheteurs et réduira les risques de baisse de prix de votre bien lors de la vente.

A lire aussi : Quelle est la fourchette de prix d'un chalet à vendre à Saint Jorioz en 2023 ?

La pollution près du bien immobilier

Pollution de l'airLa pollution est aussi un des détails qui font baisser le prix d’un bien immobilier. Cela ne se limite pas à la pollution classique comme la présence d’une décharge ou d’une centrale électrique. La pollution sonore peut aussi dévaloriser votre bien. Parmi les pollutions sonores qu’on peut par exemple citer :
• Les bruits d’un stand de tir
• Les bruits des voitures et des trains
Peut-être que vous avez réussi à supporter le bruit avec le temps, mais pour les futurs propriétaires, cela peut impacter leur confort. La proximité d’une autoroute ou de voies ferrées peut être pénalisante sauf si le bien est de type professionnel (local commercial, local pour start-up, etc.).

Un marché acheteur : un détail qui fait baisser le prix

Une pancarteQuand le marché est acheteur, il est favorable aux acquéreurs de biens immobiliers. C’est le cas par exemple quand il y a trop de biens mis en vente. Les acheteurs ont largement le choix et peuvent négocier le prix en mettant en avant le nombre d’offres proposées et en comparant les prix.
Pour éviter une baisse de prix, il est conseillé de faire une étude de marché avant de vendre un bien immobilier. Attendez qu’il y ait moins de biens proposés. Quand il y aura peu de concurrence, vos chances de vendre votre bien à son prix exact seront meilleures.

Les défauts et les travaux de rénovation à entreprendre

Une échelleOutre les détails qu’on vient d’aborder, les défauts peuvent aussi faire baisser considérablement le prix d’un bien immobilier. Parmi ces défauts, il y a :
• L’exposition du bien pouvant réduire la luminosité naturelle
• Des m² qui ne servent à rien (comme un long couloir qui aurait dû être optimisé par exemple)
• L’absence d’ascenseur pour les biens en étage élevé
• Les matériaux de mauvaise qualité
• Les équipements bas de gamme

Les travaux de rénovation que les futurs acquéreurs doivent entreprendre pénalisent aussi un bien immobilier qui voit automatiquement son prix baisser. S’il y a des rénovations à faire, c’est que l’état du bien en général n’est pas satisfaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *